Deux caractères

Articulation
Le langage visuel repose sur l'articulation de deux polices de caractères : l'Unistra et la Brill. Chaque police répond aux spécificités d'écriture de deux types de contenus distincts. 

Télécharger l'Unistra 
(Déjà installée sur l'ensemble des postes administrés de l'université)

Télécharger la Brill  
(Déjà installée sur l'ensemble des postes administrés de l'université. Pour usage non-commercial exclusivement. Pour tout usage commercial, merci de contacter langagevisuel@unistra.fr)

Télécharger les tutoriels d'installation des polices

 

 

 

Deux types de contenus

Distinction
Le système d’identification repose sur l’articulation de deux types de contenus. Les contenus dits de la « vie universitaire » s'écrivent en Unistra et ceux dits du « savoir » en Brill. 

Complémentarité
Contenus de la vie pratique et du savoir s'articulent continuellement à l'université. L'Unistra a donc été conçue sur la même hauteur de lettre que la police Brill, permettant une continuité visuelle entre les deux caractères pourtant très différents. 

Brill

Exhaustivité des signes
La Brill couvre près de 5 100 caractères pour chacun des styles Roman, Italic, Bold et Bold italic, accompagnés de toute la ponctuation et des symboles nécessaires à l'écriture des langues anciennes et modernes. Il s’agit d’une police libre de droits pour usage non-commercial. Elle a été conçue par John Hudson pour la maison d’édition scientifique Brill.

Télécharger la Brill 
(pour usage non-commercial exclusivement. Pour tout usage commercial, merci de contacter langagevisuel@unistra.fr)

 

 

Alphabet latin

Alphabet grec

Chiffres et signes mathématiques

Alphabet cyrillique

Signes diacritiques 

Alphabet phonétique international 

Symboles divers (extrait)

Accès aux signes spéciaux
Les signes particuliers sont accessibles depuis la panneau des glyphes sous Indesign, Illustrator et Photoshop.
Pour l'affichage sous le web de certains caractères spéciaux, il est nécessaire d'activer la fonctionnalité OpenType.

Unistra

Le caractère typographique Unistra, conçu pour écrire la vie universitaire, traduit et rend lisible la singularité de l’Université de Strasbourg grâce aux particularités de son dessin. Elle a été créée par la typographe Christina Poth dans le cadre du projet Identités complexes de l'Université de Strasbourg et en est la propriété exclusive.

Télécharger l'Unistra 
(Déjà installée sur l'ensemble des postes administrés de l'université)

 

 

Graisses
Elle se décline en 4 familles : regular, bold, regular italic et bold italic.

Variantes de lettres
L'Unistra se décline selon plusieurs variantes de lettres comprenant chacune ses propres particularités. 

Unistra A
La police de caractères Unistra A possède des majuscules neutres.

Unistra B

Les polices de caractères Unistra B, C et D proposent quant à elles des variantes de majuscules au dessin singulier, s’ancrant dans la culture visuelle contemporaine, tout en faisant écho à la très riche histoire de la typographie locale. 

Unistra C

Unistra D

Utilisation des variantes
Au sein d'un même document, il est possible de combiner les différentes variantes d'Unistra ou de n'en utiliser qu'une seule.

 

 

Alphabet latin 

Signes de ponctuation

Signes mathématiques et signes monétaires

Flèches directionnelles (deux variantes)

Accès aux signes spéciaux
Les signes particuliers sont accessibles depuis la panneau des glyphes sous Indesign, Illustrator et Photoshop.

Chiffres alignés tabulaires (par défaut)
Les chiffres alignés tabulaires sont à privilégier pour l'écriture des codes administratifs.

Chiffres elzéviriens proportionnels
Les chiffres elzéviriens proportionnels sont à privilégier pour l'écriture des adresses, coordonnées, dates, etc.

 

 

Chiffres alignés proportionnels

Chiffres elzéviriens tabulaires

Pour activer les chiffres elzéviriens proportionnels sous InDesign, ouvrir le panneau « Caractères » / Plus d’options / OpenType > Activer « Chiffres elzéviriens proportionnels ».

Dans la police Brill, les chiffres par défaut sont les chiffres elzéviriens proportionnels. Sous Word 2016, pour modifier ce paramètre, aller dans : Format / Police / Avancé. Modifier les champs suivants :
« Espacement des nombres » : « tabulaire »
« Formes numériques » : « alignement »

Exposant et supérieur
Pour saisir les caractères exposants et supérieurs dessinés à la juste graisse dans la police Unistra, utiliser le panneau des glyphes (ligne 2). L'utilisation de l'outil "Supérieur/Exposant" du panneau de caractère ne permet pas d'intégrer ces caractères à la bonne graisse (ligne 1).

Majuscules et minuscules
L'écriture en minuscules garantit une meilleure visibilité. L’écriture de mots ou de groupes de mots en majuscules est déconseillée. Si toutefois cet usage est nécessaire, pour les acronymes notamment, il est recommandé d'utiliser la variante Unistra A qui offre une meilleure lisibilité.

Inspirations historiques
Formes de caractères utilisées entre 1466–1470, par Johann Mentelin, imprimeur à Strasbourg, officine 1.

Formes de caractères utilisées entre 1467–1478, par Adolf Rusch, imprimeur à Strasbourg, officine 2.

Formes de caractères utilisées entre 1496–1500, par Johann Grüninger, imprimeur à Strasbourg, officine 12.

Caractéristiques du dessin

Verticalité, idée de croissance, orienté vers le ciel.

Ligature du "St" de "Université de Strasbourg".

Point du i en losange. 

Ouverture dans les lettres et circulation de blanc.

Hauteur des majuscules
Elle est réduite afin de s'adapter aux exigences du contexte universitaire. La cohabitation de textes multilingues sur un même support est ainsi plus harmonieuse.

En comparaison à d'autres polices de caractères comme l'Arial, la lecture des textes comportant beaucoup d’acronymes est plus fluide, leur compréhension est facilitée.

En savoir plus sur les acronymes à l'université avec cet article.